Neupré taxe à nouveau les maisons de repos

Neupré taxe à nouveau les maisons de repos

Rédaction en ligne

Après avoir été contrainte l’an dernier d’annuler sa taxe de seconde résidence sur les maisons de repos, Neupré revient à la charge. La majorité vient en effet d’instaurer une taxe de 150 euros par résident, par le biais de la taxe sur les meublés cette fois. Mais avec l’accord du ministre de tutelle, assure Arthur Cortis, le bourgmestre de Neupré.

<br /><br />
Neupré veut taxer chaque résident de maison de repos à hauteur de 150 euros par an.<br /><br />

 

Neupré veut taxer chaque résident de maison de repos à hauteur de 150 euros par an.

La majorité neupréenne a voté lundi soir ses taxes pour 2014. Et parmi celles-ci, une revenante, celle qui vise les seniors hébergées dans les maisons de repos de l’entité. Ils devront dorénavant débourser 150 euros par an, la commune estimant qu’ils louent un appartement meublé.  «Auparavant, cette taxe sur les meublés loués excluait les maisons de repos, explique Virginie Defrang, la cheffe de file de l’opposition MR. Mais, la nouvelle mouture les vise expressément»

«Cette possibilité de taxer les maisons de repos en tant que loués meublés figure dans la circulaire que nous avons reçue de la Région wallonne, précise Arthur Cortis, le bourgmestre de Neupré. Nous sommes donc tout à fait autorisés à le faire»

Mais du côté de Femarbel, la fédération des maisons de repos de Belgique, on assure le contraire. Et on est prêt à soutenir tous les recours déposés contre cette nouvelle taxe, que d’autres communes envisagent également d’instaurer.

Informations concernant vos données à caractère personnel

– conditions d’utilisation du site internet

Entrée en vigueur du Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD

Merci de prendre connaissance des conditions d'utilisation du site internet

et de notre déclaration de respect de la vie privée

 
Fermer Ne plus afficher
Avec le soutien de :